« Le voisin » de Tatiana de Rosnay

Colombe Barou, mariée, deux enfants, est l’exemple de la parfaite épouse. Elle bosse dans une maison d’édition à mi-temps et s’occupe de ses jumeaux le reste de la journée. Son mari est souvent absent dû à un emploi plutôt prenant. Cette vie rangée, formalisée, sera chamboulée depuis leur emménagement dans un nouvel appartement. En effet, dès la première nuit, quelque chose réveille Colombe dès 3h du mat. Elle fera ainsi connaissance avec son voisin du dessus … pas des meilleures manières qu’il soit! Chaque nuit, à la même heure, une chanson des Rolling Stones viendra en effet couper le sommeil de la jeune femme. Est-elle la seule à l’entendre? Imagine-t-elle cette musique? Devient-elle folle? Ou bien le voisin, un des meilleurs médecins du quartier scande-t-on de toutes parts, a-t-il décidé de lui nuire? Pourquoi elle? Pourquoi ne se manifeste-t-il uniquement lorsqu’elle est seule et son mari en déplacement?

Personne ne croit en ce « banal » conflit de voisinage mais aperçoit très rapidement un changement chez Colombe. Cette femme si calme de nature, si apprêtée, si serviable, devient l’ombre d’elle-même. Elle ne pense qu’à cette dualité si perverse qui la lie au Docteur Faukleroy. Elle est seule face à son désespoir : le manque de sommeil, la découverte de l’infidélité de son mari, cette voix dans la tête qui ne cesse de lui dire ce qu’elle doit faire. Colombe se retrouvera face à deux aspects de sa personnalité, la gentille Colombe disparaît ainsi petit à petit au profit d’une femme plus sûre d’elle, qui arrive à dire non, à repousser sa soeur emprise de supériorité depuis leur plus tendre enfance.

D’une nuisance sonore, l’histoire qui unit Colombe au Docteur Faukleroy prendra un tournant incommensurable pour elle, et pour lui. Etait-ce le prix à payer pour se sortir d’une vie trop rangée?

J’ai aimé me plonger dans le quotidien de Colombe, même si j’ai trouvé le récit un peu long au démarrage. Je me très vite mise dans la peau de cette femme qui, seule face à elle-même, tente de résoudre ce conflit avec cet inconnu qui a définitivement perturbé sa vie. D’abord par la manière douce et polie. Ensuite, contre toute attente, en s’immisçant dans l’intimité du Docteur. A sa place, je n’y aurais pas été par 4 chemins!!

Ce combat, elle le fait avant tout avec elle-même. Toute sa vie, elle n’ose faire un pas de travers, laissant de côté ses propres envies, ses propres rêves. Ecrire un livre par exemple dont elle sera l’auteure et reconnue pour cela. Cesser d’être dans l’ombre, de son mari, de sa soeur, des personnes pour lesquelles elle écrit.

Ce roman est haletant, suscite le suspens, la curiosité. J’ai aimé l’opposition des sentiments qui naissent entre Colombe et son ennemi, jusqu’à me demander si cette haine n’allait pas se transformer en une passion interdite.

C’est le premier roman que je lis de Tatiana de Rosnay. J’aime son style simple, clair. J’aimerais lire son désormais célèbre « Elle s’appelait Sarah ». En tout cas, pour « Le voisin » elle a incontestablement réussi à nous évader grâce à un thriller plus que prenant et avec une histoire de fond intéressante. A recommander si vous aimez commencer un bouquin et ne le lâcher qu’au dernier mot.

Publicités

9 réflexions au sujet de « « Le voisin » de Tatiana de Rosnay »

  1. Ines

    J’ai lu il y a quelques mois « elle s’appellait Sarah » et j’ai ADORE! et depuis, j’ai très envie de lire un autre livre de tatiana de Rosnay, le voisin figure parmi ceux qui me tentent le plus et encore plus depuis la lecture de ton avis!

    Répondre
    1. Laetii

      Malheureusement j’ai déjà vu le film « Elle s’appelait Sarah » et je n’aime pas trop lire le bouquin après mais ma soeur m’a dit que le livre était bien mieux que l’adaptation cinématographique. N’hésite pas pour « Le voisin », tu m’en diras des nouvelles!! Bizzz

      Répondre
  2. Ping : “Moka” de Tatiana de Rosnay | Laeti's Playground

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s