« C’est pour ton bien » de Alma Brami

Lili a 17 ans lorsqu’elle découvre qu’elle est enceinte, conséquence d’une relation sans lendemain. Elle décide de garder son bébé, envers et contre ses parents qui, respectant des valeurs très strictes, ne peuvent cautionner une telle situation. Leur fille chérie, un exemple pour sa petite soeur Zaza, qui suit des études exemplaires, pour qui ils ont fait tant de sacrifices… comment pouvait-elle leur faire ça? Cela ne ressemble en tout cas en rien à l’avenir qu’ils s’étaient imaginé. Elle aurait dû finir ses études, rencontrer un jeune homme avec lequel elle se serait mariée en fonction de leurs désidératas, et aurait alors quitté le cocon familial. Mais élever un enfant seule, sans papa, sans travail, non mariée est une épreuve qui dépasse leurs forces et entacherait leur image de famile modèle. Lili vivra ainsi seule avec sa fille Charlotte dans un petit appartement, avec l’argent envoyé chaque moi par ses parents. En riposte à la façon dont elle a elle-même été élevée, elle décidera de chouchouter sa fille à tout point de vue et de lui offrir ce qu’elle n’a jamais pu recevoir. Pas de religion, pas d’interdit alimentaire, Charlotte sera couvée, gavée, aimée. Jusqu’à ses 12 ans où elle entrera au Collège et où les premières questions se feront ressentir : qui est son père? Qu’est-ce qu’un père déjà? Pourquoi pense-t-on que sa maman est sa grande soeur? Où sont ses grands-parents? 12 ans, c’est aussi un âge où la jeune fille commencera à prendre son envol, à dormir chez ses amies, à participer à ses premières boums, à avoir son propre jardin secret, et à vivre les premiers maux propres à l’adolescence. C’est alors que Lili devra faire non seulement face à l’évolution de sa petite fille tant chérie, mais aussi à sa propre solitude qu’elle a creusée en se consacrant entièrement à Charlotte.

A seulement 26 ans, Alma Brami offre ici son 4ème roman déjà. J’ai aimé ce roman au style court et simple. Alma Brami arrive à captiver le lecteur avec une histoire très sensible, qui ne peut que nous toucher et nous amène à la question suivante : comment donner à son prochain ce que nous n’avons pas reçu, sans pour autant tomber dans l’excès? C’est une jolie histoire sur la relation mère-fille, sur un choix de vie assumé par une mère-ado, qui fût loin d’être une décision facile, mais dont elle prendra la responsabilité quoi qu’il arrive. Le bonheur de son enfant est ce qui a toujours compté et elle fera ce qu’elle pense être le meilleur pour sa fille, à quel prix?

La chronique d’Hélène m’avait tellement plue que je lui avais insufflée l’idée de faire voyager son bouquin tant apprécié. C’est ainsi qu’après avoir fait un passage chez La Comète, dont vous apprécierez l’avis ici, « C’est pour ton bien » a poursuivi son périple en Belgique.

Publicités

5 réflexions au sujet de « « C’est pour ton bien » de Alma Brami »

  1. Ines

    Encore un livre qui m’a l’air pas mal du tout. Je n’ai encore jamais lu de livre de cet auteur, ms je crois que je vais bientôt remédier à ça! Tu sembles lire beaucoup en ce moment!!!

    Répondre
  2. Minou

    Tu as eu une excellente idée en soufflant cette proposition de livre-voyageur à Hélène : je te remercie donc toi aussi pour cette belle découverte que j’ai faite. Tu en parles vraiment bien et je me retrouve dans tes mots et ton ressenti.

    Répondre
  3. Ping : « J’aurais dû apporter des fleurs  d’Alma Brami | «Mes bulles d'air...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s