« Les heures silencieuses » de Gaëlle Josse

Delft, 1667. Magdalena Van Beyeren décide à 32 ans de se confier pour la première fois à un journal intime. Elle lui dévoile ainsi ses envies et espérances de fille, d’épouse, de mère. Ses pensées sont retranscrites posément et tout en délicatesse, celles qui la traversent depuis tant d’années et que son statut de femme, à l’époque, l’oblige à cacher. Issue d’une famille bourgeoise, leur fortune repose sur le succès de l’entreprise de son père, provenant du commerce maritime. Son mari en reprendra plus tard les rennes. Pourtant, travailler auprès de son père sur les navires, c’est ce qui lui permettait de se sentir vivante, l’occasion de contrecarrer l’image de la femme au foyer parfaite et sans chichis. Mariée jeune, elle devra pourtant consacrer tout son temps à élever leurs 5 enfants. C’est ainsi qu’elle décidera de laisser libre court à ce besoin d’expression, via l’écriture…

Pour son premier roman, Gaëlle Josse a choisi de donner vie au tableau d’Emmanuel De Witte « Intérieur avec une femme jouant de l’épinette »,  à travers la voix de ce principal personnage féminin. J’ai aimé l’approche et la dynamique qui en découle, rendre vivant un tableau si calme, et faire voyager notre imaginaire à travers une toile. C’est la porte ouverte à toutes les possibilités qu’enferme notre esprit… « La jeune fille à la perle » se base  sur le même principe, ce qui me donne envie de le découvrir…

Aussi, Magdalena fait régulièrement référence à la musique, dans laquelle elle se réfugie lors des moments de doute. Elle transmettra d’ailleurs son oreille musicale et son talent à ses enfants. Pour moi, cela donnait encore plus d’intensité à son témoignage. Sur les mots de Gaëlle Josse, j’ai aimé faire ce petit bout de chemin sincère, un peu mélancolique, mais terriblement humble et humain. Seul regret : j’aurais beaucoup aimé continuer le voyage plus longtemps, le roman ayant terminé trop court pour moi (à peine 89 pages).

C’est ma troisième contribution au défi des cent pages lancé par La Part Manquante.

3/5

Publicités

20 réflexions au sujet de « « Les heures silencieuses » de Gaëlle Josse »

      1. mathilde.

        Après « La jeune fille à la perle », je pense à « La princesse de Mantoue » de Marie Ferranti. Et sinon, différent dans le sens où c’est le tableau lui-même et non son sujet qui est au cœur du roman, tu as « Le Turquetto » de M. Arditi (mais il me semble que tu l’avais lu déjà, non? ) ou « La Tempête » de Juan M. de Prada (sur Venise, magnifique!)

      2. Laetii

        Merci pour toutes ces bonnes idées!! je n’ai pas encore eu l’occasion de lire Le Turquetto non… Celui sur Venise m’inspire terriblement 🙂 Merci encore! bizzzz

  1. Minou

    Je suis contente que tu aies aimé, malgré ton regret. Je pense que La jeune fille à la perle pourrait te plaire : l’histoire se déploie davantage, plus longuement et dans une intrigue moins étalée dans le temps. C’est un style différent, mais le procédé de la peinture est bien utilisé aussi, d’après mon souvenir.
    (Rien à voir avec ton article, mais je réponds à ton mail bientôt, sûrement demain ! Je t’y expliquerai mon retard pour la réponse ;))

    Répondre
  2. mathilde.

    Ah ben si tu veux lire Le Turquetto je peux te l’envoyer 😉 Et « La tempête », je l’ai lu il y a un bout de temps, de t’en avoir parlé me donne envie de le relire ! J’en garde un excellent souvenir.

    Répondre
    1. Laetii

      Oh oui avec grand plaisir, merci 🙂 je t’envoie un e-mail!! C’est super gentil! Finalement, j’ai été voir sur amazon le résumé de « La tempête » et il me tente moins, à priori, que « Le Turquetto »!

      Répondre
  3. La Part Manquante

    J’ai été tellement déçue par « LA jeune fille à la Perle  » de Tracy Chevalier que je ne suis pas très motivée par le thème de celui-ci…je vais attendre un peu pour prendre le temps d’y revenir peut-être.
    Merci pour le partage!

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s