« Rose » de Tatiana de Rosnay

Première lecture après une importante coupure et j’avoue avoir été envahie par l’ambiance de ce roman de Tatiana de Rosnay, une auteure que j’apprécie particulièrement.

roseImaginez-vous Paris, à la période des grands changements architecturaux du Second empire, dictés par un empereur et un préfet redoutables et sans merci. Des quartiers entièrement rasés, pour faire place aux travaux modernes d’Haussmann. Des lieux de vie où de nombreuses familles y laissent leurs plus beaux souvenirs. Rose Bazelet reçoit, comme les habitants des environs, une lettre d’expulsion. Sa maison aussi sera rasée… La maison de son défunt mari, Armand, qui y a laissé tant d’amour et où ils ont tout vécu : leurs joies, leurs peines. Laisser cette maison où elle est désormais la dernière occupante aux mains du préfet est inenvisageable. Et elle compte bien mener un combat personnel pour la garder. Autour de ce projet, se dressent les familles qui vivent la même chose que Rose et dont certaines souhaitent se battre contre cette modernité qui veut radicalement changer un Paris qui ne sera plus jamais pareil.

J’ai été très vite plongée dans cette ambiance historique de l’ancien Paris, avec ses commerces typiques, la proximité des habitants d’un même quartier, la convivialité de la rue. L’auteure nous questionne sur l’envie de moderniser et de tourner une page résolue, opposée à la conservation d’une authenticité et de la mémoire de ceux qui y ont laissé une vie. Le personnage de Rose est évidement attachant, c’est un personnage authentique et véritable, attaché à des valeurs familiales fortes. Le roman est rythmé par les lettres qu’elle écrit à son défunt mari, pour lequel elle voue toujours un amour inconditionnel 10 ans après sa disparition. On a affaire à une femme forte, de caractère, qui souhaite se soulever contre le politique qui dicte ses règles envers et contre tous. Le pouvoir des souvenirs y est fort présent, le lecteur découvre sa vie et les moments forts qu’elle a vécus dans cette maison si chère à ses yeux, ainsi que des secrets bien cachés.

En plus de Rose, j’ai aimé les autres personnages qui se dressent autour d’elle, les amitiés qu’elle entretient avec ces petits commerçants de quartier: le libraire, la fleuriste, la baronne pour laquelle elle voue une réelle admiration. Des personnes attachantes elles aussi, qui ne demandent pas grand chose : juste garder ce petit coin de paradis qu’elles ont elles-mêmes créé.

Une belle histoire qui se lit en toute simplicité et de façon fluide. C’est une bonne dose de fraîcheur!

Publicités

9 réflexions au sujet de « « Rose » de Tatiana de Rosnay »

  1. Minou

    Tout cela me semble vraiment de bon augure pour ma future lecture ! 🙂 Les thèmes abordés dans ce roman sont vraiment de ceux qui m’attirent en général, et je sais que le style de Tatiana de Rosnay est agréable. Tu as apparemment fait le bon choix pour reprendre la lecture, tant mieux. 🙂
    A bientôt ! Bises.

    Répondre
  2. Laure

    J’ai bien envie de découvrir cet auteur et pourquoi pas avec ce titre.. je vais voir. J’attends aussi l’avis de Minou qui doit lire Boomerang il me semble 😉
    Bonne journée 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s