Des notes/Une humeur #6

On était nés sur des ruines
The times were changin’
On pouvait planter des fleurs
On voulait juste des jours meilleurs

 

 

Avec l’arrivée en bonne et due forme de l’automne, et les événements toujours plus violents que nous transmettent les médias et la société, j’avais envie de prendre une pause tout en douceur avec cette si jolie chanson de Maxime Leforestier. Je l’avais chantée à la chorale de l’école il y a bien longtemps  et elle m’est revenue hier, me rappelant plein de beaux souvenirs de cette époque.

Cette version acoustique met encore plus en valeur la voix et les paroles du chanteur, nous offrant un beau moment de poésie. Par contre, je ne connais que très peu ses autres chansons. C’est peut-être l’occasion d’aller à sa découverte. Vous avez des titres à me conseiller?

Publicités

2 réflexions au sujet de « Des notes/Une humeur #6 »

  1. Mina

    Quelle belle chanson. Je ne la connaissais pas du tout, merci pour cette découverte. Ton commentaire m’a fait penser à La petite fugue, qui évoque aussi un souvenir d’enfance, une chanson jouée petit. A part celle-là, je connais malheureusement peu ce chanteur et irais bien à sa rencontre avec toi. 🙂

    Répondre
    1. Laeti Auteur de l’article

      Elle m’est vraiment revenue par hasard (il fait parfois très bien les choses 😉 ), en regardant une émission télé jeudi soir. Et depuis, elle ne me quitte plus. Un peu de douceur, ça ne fait pas de mal de temps en temps!! Je continue mon enquête sur d’autres titres et on en reparle 😀

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s