Des notes/Une humeur #9

En Belgique, on l’a vu dans les médias, tout le monde a été fortement touché par les malheureux événements qui ont touché la France la semaine passée, par l’atrocité des gestes et des paroles. C’est sidérant l’impact que de telles images peuvent avoir sur nous, notre état, notre comportement, notre ressenti. J’ai très mal dormi pendant plusieurs nuits, je n’ai fait qu’y penser pendant plusieurs jours. Blessée par tout ce que cela induit, la portée que les commanditaires espéraient sur nos démocraties. Définitivement, le XXIème siècle ne ressemble en rien à la fin du siècle passé qui m’a vu grandir. Je me tourne surtout vers mon fils, j’en avais les larmes aux yeux lorsque je pensais au monde dans lequel il grandira à son tour. Ce danger omniprésent. Heureusement, je n’ai pas été confrontée à lui expliquer l’inexplicable (et je me mettais à la place de tous les parents qui ont dû le faire avec les leurs, plus âgés, qui ne cessaient de poser des questions au sujet de cette noire actualité, tout en gardant leurs mots innocents et naïfs). La semaine passée, j’ai ressenti un grand instinct de (sur)protection envers mon petit. Comment garder le sourire quand on voit, entend, ressent, l’horreur chaque soir devant la télévision? J’ai soudain un regain d’énergie pour l’accompagner au mieux dans le début de sa vie, en lui laissant découvrir le monde avec ses yeux d’enfant, et ses mots qui viendront plus tard. Sans enjoliver ce monde, pour lui permettre plus tard d’avoir une opinion réelle de ce qui l’entoure. Mais toujours en tentant de maintenir cette petite étincelle qui le rend si beau, celle que nous aimerions nous aussi avoir en nous. Aujourd’hui, c’est « le jour d’après » où tout le monde se relève et poursuit sa vie. En vivant AVEC.

Voici donc une chanson qui m’inspire l’espoir, le regard tourné vers l’avenir. Entendue ce matin, elle m’a réchauffé le cœur. Il s’agit d’une reprise de « Night call » du superbe groupe London Grammar (déjà présenté ici). Et vous, comment vous sentez-vous en ce lundi « d’après »?

Je vous souhaite une belle semaine.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Des notes/Une humeur #9 »

  1. Béa

    Je me suis posé les mêmes questions en regardant mon beau Poupouce, cette semaine… dans quel monde va-t-il grandir? J’ai peur pour lui… Une amie bouddhiste me dit sagement : »il grandira avec l’amour et les valeurs que tu lui donnes… » Elle a sans doute raison. Tout de même, je crois que rien n’est plus comme avant, depuis mercredi… Bisous ma Laeti

    Répondre
    1. Laeti Auteur de l’article

      Bien sûr, à nous de trouver les mots justes pour leur expliquer le monde qui les entoure, tout en leur inculquant nos valeurs, le tout dans un environnement serein et rempli d’amour 🙂 La tâche ne sera pas évidente mais c’est notre rôle aussi de parents! Bisous Béa!

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s