Des notes/Une humeur #11

Osez choisir de ne pas choisir

Et s’offrir l’infini des possibles

 

 

Je reviens après près de deux semaines d’absence, cette atroce grippe ayant eu raison de moi… Mais j’ai retrouvé la pêche, j’ose tout, j’ai de l’énergie, et ça fait du bien!

Cette semaine, c’est l’album des Brigitte qui passe en boucle et c’est du pur bonheur de les retrouver fidèles à ce qu’elles avaient présenté lors du premier album : la combinaison de deux identités réunies en une voix unique, de femmes sexy sans être vulgaires, qui n’ont pas peur de présenter leurs failles comme leurs forces. Les textes collent à cette image de femme moderne, souvent une mère, qui vacille entre être raisonnable et écouter son coeur. Quant aux hommes, elles ne les craignent pas, elles sont très indépendantes, mais ne savent pas vivre sans eux! Ce nouvel album est un mélange de disco, de chansons divertissantes, sensuelles, de moments « girly », et de paroles sincères qui parlent à chacune de nous.

IMG_0958En parallèle, la fin du mois de février annonce toujours la tenue de la Foire du Livre de Bruxelles, LE rendez-vous à ne pas manquer. Aussi, avec mes copines-blogueuses belges, on s’échange au quotidien, depuis quelques semaines, nos tuyaux et listes d’auteurs/conférences à ne pas rater. Le Québec est le pays mis à l’honneur cette année, et il le sera merveilleusement avec la présence de pas moins d’une quinzaine d’auteurs de là-bas. D’autres écrivains belges et français seront évidement au rendez-vous. Cette fois-ci, je décide de passer moins de temps dans les files, pour profiter pleinement des balades sereines et des rencontres au hasard. Néanmoins, je ne pourrai passer à côté de Delphine Bertholon dont je n’ai pu m’empêcher d’acheter le nouveau roman « Les corps inutiles », ainsi que de Tatiana de Rosnay. En un mot : hâte d’y être!

Je vous souhaite de passer un excellent week-end!

Publicités

10 réflexions au sujet de « Des notes/Une humeur #11 »

  1. Philisine Cave

    Je vais aller vendredi à la Foire du livre de Bruxelles (dimanche et samedi n’étaient pas possibles pour moi). Grosses bises et bon retour. (je suis moins sensible que toi aux voix des Brigitte : elles oscillent un peu sur le fil des fausses notes ou alors, j’y connais rien et ça, c’est bien possible)

    Répondre
    1. Laeti Auteur de l’article

      En live, je suis d’accord avec toi, c’est parfois limite. Mais mes oreilles ne font pas très attention, je les apprécie tellement!

      Ah zut Phili, j’y vais samedi!! On se serait enfin rencontrées 😥 Tu me raconteras tes rencontres, tes achats, et tout, et tout?? Par contre, je crois que Amandine y va vendredi!

      Bisous

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s