« Infid’elles » de Catherine van Zeeland

André et Sophie sont mariés depuis de nombreuses années, ont donné naissance à plusieurs enfants et ont vécu des moments passionnels, d’amour, de voyages et de complicité. Mais voilà que le bateau prend le large à la venue de Julie, « l’autre femme ». Une relation extra-conjugale débute entre André et cette autre amour, plus jeune que lui. Mais lui, n’arrivant pas à se décider entre les deux femmes de son coeur, met un terme à cette histoire. Jusqu’au jour où ils se recroisent. La flamme n’est pas éteinte.

FullSizeRenderDivisé en 3 parties, où les personnages prennent tour à tour la parole, ce roman présente la mort du couple André-Sophie, et la naissance de l’autre. C’est d’abord « l’addition », où le triangle amoureux reprend, où les questions et les sous-entendus refont surface et la peur. Julie et Sophie font chacune état de leurs sentiments, d’un côté naissant, curieux et impatients. De l’autre, ce sont les doutes, et déjà le moment de dresser le bilan d’un mariage qui se meurt. Ensuite, vient le tour de « la division » où tout éclate, autant la vérité que la sphère familiale. Le lecteur reste avec Sophie et André qui tentent de prendre les bonnes décisions, tout en sensibilité et respect. C’est peut-être la partie la plus oppressante, le lecteur étant tenu en haleine face au dilemme et à l’attente. Vient enfin « la soustraction », la libération en quelque sorte, où reste seule Sophie en pleine reconstruction. Elle a passé sa vie à se représenter à travers cette figure masculine, son roc. Elle doit maintenant retrouver sa place de femme, une raison d’avancer, besoin de penser à elle. Enfin.

Beaucoup de poésie, de tendresse, malgré la douleur ressentie à travers cette pénible décision de la séparation, ressortent de ce court roman. J’ai aimé que la parole soit donnée aux trois candidats, pour saisir plus profondément ce qu’ils traversent. Il n’y a aucun parti pris, tout est si limpide, même si les sentiments ne se commandent pas. S’y dégage beaucoup de respect pour la femme trahie, qui fait preuve d’une force et d’une dignité incroyables.

Bien plus que sur l’infidélité ou la nouvelle histoire d’amour, ce roman s’attache à la mort d’un couple dont il faut faire le deuil. Il y a évidement la souffrance, les « pourquoi? », les « reste avec moi », les questions. Et après, la porte se referme et c’est une nouvelle page à écrire. Seule, mais avec de l’espoir.

L’écriture est précise, pure, vraie, entrecoupée de temps en temps par des instants musicaux. Un très beau roman, qui reste.

Un prêt de Mina!

Catherine van Zeeland, « Infid’elles », Editions Avant-Propos, 2013, 142 pages.

Publicités

7 réflexions au sujet de « « Infid’elles » de Catherine van Zeeland »

  1. Mina

    Très beau billet, en effet, pour ce roman qui l’est tout autant et qui me reste. C’était intéressant d’en discuter toutes les deux et de voir comment nous l’avions lu. Les trois personnages laissent vraiment la place à plusieurs points de vue sur l’histoire, sans manichéisme, et chacun se « reconstruit » selon une nouvelle configuration. Un beau tour de force littéraire, non dénué d’émotions pour autant.

    Répondre
    1. Laeti Auteur de l’article

      Merci à toi de m’avoir permis de le découvrir. Belle construction en effet, qui brosse les trois personnages, pour terminer finalement sur celle qui attire toute l’attention dans cette histoire, Sophie, la femme trompée.

      J’ai régulièrement fait le lien avec L’attente de Catherine Charrier, mais là, seule la maîtresse prend la parole pour aborder cette histoire extra-conjugale pénible et blessante (puisque le mari ne quitte pas son épouse, dans ce cas). Du coup, j’ai comparé deux histoires d’infidélité aux angles d’approche très différents, pour parler d’un sujet similaire.

      Répondre
  2. Ping : « Les fidélités  de Diane Brasseur | «Des bulles d'air…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s