« Bref, ils ont besoin d’un orthophoniste! » de Gaëlle Pingault

Que ce soit neurologique, psychologique, suite à un accident, un choc ou une maladie, tous les personnages de Gaëlle Pingault ont eu besoin, un jour, de consulter un orthophoniste.

FullSizeRender(3)

L’auteure, elle-même orthophoniste, démontre ainsi toute l’étendue du métier en mettant en scène aussi bien des adultes, des enfants, que des seniors, dans le combat qu’ils mènent pour arriver à bout de ce qui les isole chaque jour un peu plus. Pas tout à fait sous la forme de nouvelles selon moi, elle présente ces scènes plutôt comme des témoignages. C’est soit la personne directement concernée qui prend la parole, dévoilant davantage ses émotions par rapport à son « handicap », ou bien une personne chère, extérieure. C’est bien souvent le cas d’un parent, abordant la différence de son enfant.

Sans grande surprise finalement, avec un fil conducteur identique et la conclusion « Bref, il a besoin d’un orthophoniste » qui se répète à chaque fois, ces histoires sont néanmoins touchantes. Gaëlle Pingault mise assez bien sur le ressenti des personnes qui dévoilent, avec une certaine pudeur, leurs émotions par rapport au problème qui les occupe.

L’originalité de ce recueil réside dans le fil rouge qui le traverse, en parallèle des nouvelles/témoignages : l’histoire de Laure et Elisa, deux voisines de palier. J’ai été davantage captivée par celle-ci,  mettant en lumière les maux actuels de notre société de l’apparence, sur un ton cynique qui sonne tellement  vrai. Laure, dans sa dépression et son désarroi par rapport à la vie, m’a réellement parlé (sans doute parce que ce sont des propos que j’aurais pu tenir!!).

Un très bon moment de lecture, qui m’a fait l’effet d’un pause amusante. Même si l’auteure assure qu’il s’agit bien d’histoires fictives, hormis celle concernant son papa, j’ai l’impression que ces textes sont le miroir de son expérience personnelle, de son quotidien. Une belle présentation de ce métier multi facettes, qui provoque des rencontres inattendues et terriblement humaines, sur un ton léger et agréable à lire.

On passe notre temps à être considérés comme des consommateurs, des travailleurs, des assistés, des parents, des célibataires, des chômeurs, des malades, des valides, des syndiqués-ou-pas, des clients, des conducteurs, des piétons, des riches, des pauvres, des je ne sais quoi encore. Morcelés. Débités en petits bouts. Tranches. Rondelles. Transformés en puzzle. Appartenant à des catégories et des sous-catégories qui se fichent de ce qui se passe à côté. A quel moment parvient-on à se sentir encore entier, un, indivisible? A savoir encore qui on est en vérité? (p.17-18)

Mina présente aujourd’hui un autre recueil Quadrature, dont l’auteure n’est autre que la soeur de Gaëlle Pingault!

Gaëlle Pingault, « Bref, ils ont besoin d’un orthophoniste! », Editions Quadradure, 2012, 115 pages.

Publicités

8 réflexions au sujet de « « Bref, ils ont besoin d’un orthophoniste! » de Gaëlle Pingault »

  1. Mina

    Tu m’intrigues avec ce fil rouge et ces propos que tu aurais pu tenir. 😉 En ce qui concerne les nouvelles même, tu confirmes mes réticences. C’est certainement intéressant quant au métier, mais ça ne me dit rien… Je me demande si tu apprécieras aussi l’auteur dans de « vraies » nouvelles et de la fiction ; je n’oublie pas le recueil dont je t’ai parlé pour une prochaine fois. 😉

    Répondre
    1. Laeti Auteur de l’article

      Attention, il s’agit bien de fictions ici aussi 😉 Oh oui, je suis toujours aussi partante pour lire ses autres recueils, j’ai complètement adhéré à son style!

      Répondre
  2. sous les galets

    Je l’ai vu chez quelqu’un d’autres ce recueil punaise, qui était moins enthousiaste que toi, mais impossible de me souvenir. Vu que nous sommes en plein dedans (orthophoniste? pas orthophoniste?), je suis intriguée et intéressée. Les gens qui pensent différemment (dont font partie les dys de manière générale) me fascinent toujours. Merci pour c ebillet.

    Répondre
    1. Laeti Auteur de l’article

      S’il peut t’éclairer dans ta démarche, je te le conseille d’autant plus que le style est vraiment sympa et pas du tout « médical » si je puis écrire.

      Répondre
    1. Laeti Auteur de l’article

      Je suis contente de faire connaître ce recueil, il en vaut la peine! Tu peux le commander sur le site de Quadrature (attention aux très nombreuses tentations 🙂 ).

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s