« Sauveur & Fils, saison 2 » de Marie-Aude Murail

Je pense que, hormis la saga « Millénium », c’est la première fois que je suis une série littéraire! Le deuxième tome des aventures du psy Sauveur et de son fils Lazare m’est « tombé » dessus juste après avoir terminé le premier. Une aubaine! me suis-je dit. Effectivement, une aubaine, si les rebondissements sont toujours au rendez-vous. Mais l’ennui peut aussi vite s’immiscer… Suspens suspens!

On retrouve dans ce second tome la majorité des personnages qui ont façonné le début de la saga : Sauveur et son entourage, mais aussi une partie de ses patients, Ella, Gabin, Blandine (la soeur de Margaux qui était très présente dans le T1), le couple de femmes Alexandra et Charlie… Quelques mois ont passé, les patients ont poursuivi leur thérapie, Lazare et Gabin sont plus que jamais heureux d’habiter sous le même toit, Madame Gustavia se porte à merveille… Cette saison 2 s’attarde plus particulièrement sur la relation naissante entre Louise et Sauveur et sur les aménagements à prévoir pour cette nouvelle famille recomposée. Avec les personnalités hors normes imaginées par Marie-Aude Murail, il semble périlleux de faire cohabiter tout le monde à la rue des Murlins. Lazare et Paul sont évidement enchantés, ils forment d’ailleurs un sacré clan avec Gabin qui s’est clairement installé chez son ancien thérapeute. La tâche est beaucoup plus ardue pour Louise. Il s’agit pour elle d’un véritable travail de reconstruction sentimentale, elle qui a encore beaucoup de mal à gérer son divorce avec Jérôme et les gardes alternées. Alors que le premier roman s’attachait à revenir sur le passé de Sauveur, le second est clairement centré sur  Louise.

En ce qui concerne les patients, c’est principalement Ella Kuypens, cette jeune fille qui vit un énorme chamboulement identitaire, qui est mise en avant. C’est sans doute le personnage auquel je suis le plus attachée! L’ado a pris en courage et s’affirme de plus en plus. Les moments de complicité partagés avec Sauveur lors de la thérapie sont extrêmement émouvants! Fort d’une belle réputation qui se propage comme une traînée de poudre, Sauveur reçoit de nombreuses autres demandes, comme celle de Samuel cet ado de 16 ans qui partage de gros soucis relationnels avec sa maman, ou encore Raja, une petite syrienne qui a fui son pays avec ses deux parents mais qui garde en tête les affreuses images de la guerre.

A nouveau, j’ai retrouvé ce mélange d’humour, de légèreté et de situations plus graves que j’avais tant aimé. Avec Sauveur, tout finit par s’arranger, il donne cette impression d’être sincèrement entre de bonnes mains. J’aime la façon dont il s’immisce dans la tête des gens pour voir ce qu’il se cache tout au fond, là où bien souvent ça fait mal. Marie-Aude Murail m’a beaucoup amusée avec les ados qu’elle met en scène, et leur vocabulaire bien à eux. Ça ne m’étonne absolument pas qu’elle arrive à toucher autant les jeunes lecteurs. De plus, elle exploite encore plus dans ce T2 que dans le premier, des thèmes actuels tels que le cyberharcèlement, l’alimentation, les jeux vidéo… Sa grande force avec Sauveur, c’est de faire clairement l’unanimité, auprès de tous les publics.

– Il y a seulement un facteur de risque un peu plus élevé chez ceux dont l’un des parents est diagnostiqué schizophrène, rectifia Sauveur.

– Donc, tant que je vois plus de hamsters que de ouistitis, y a pas de souci? (p.90)

 

Ils rirent. Blaguer est une façon de mettre à sa juste place quelque chose qui vous angoisse. Tous deux se serrèrent la main, les yeux dans les yeux.

– J’ai jamais envie de disparaître devant vous, lui dit-elle. (p.218)

La crainte de m’ennuyer en enchaînant les romans s’est très vite dissipée car j’ai été tout aussi immédiatement aspirée dans l’univers chaleureux et bienveillant qu’est cette grande famille des Saint-Yves. J’ai d’ailleurs préféré cette suite, pour la profondeur qu’ont pris les personnages déjà présents (je pense surtout à Ella, quel personnage!). Assister à la réaffirmation de Louise face à sa fille Alice qui prend de plus en plus le dessus, et à son ex-mari, m’a beaucoup touchée. Lazare est ainsi passé en second plan, sans que cela ne dérange.

C’est un roman qui donne la pêche, qui transmet du baume au cœur! Sauveur Saint-Yves est juste incroyable. Marie-Aude Murail a mis sur pied un homme qu’on a envie de rencontrer dans la « vraie vie ». Il possède une telle joie de vivre, qu’il arrive à transmettre au lecteur. Avec ses mots, ses petits moments philosophiques, le docteur Saint-Yves nous invite surtout à repenser nos petits problèmes du quotidien. A prendre la vie avec plus de couleurs, de sourires et de patience. C’est comme ça que j’ai terminé ce roman, avec un grand sourire et l’envie, bien sûr, de continuer cette incroyable aventure!

Marie-Aude Murail, « Sauveur & Fils, saison 2 », Éditions L’école des loisirs, 2016, 320 pages

Publicités

12 réflexions au sujet de « « Sauveur & Fils, saison 2 » de Marie-Aude Murail »

  1. sous les galets

    Elle était à un festival ou était Saxaoul, elle a l’air extra cette romancière, d’après toi je peux le proposer à partir de quel âge pour de bonnes lectrices ?

    Répondre
    1. Laeti Auteur de l’article

      Oui je l’ai vu, quelle chance! Perso, je dirais pas avant 14 ans, car les sujets sont quand même complexes. Ce qui est drôle c’est que Marie-Aude Murail utilise un vocabulaire « d’jeuns », comme pour s’adresser encore mieux à eux. C’est une trilogie top top! Tu n’es pas intéressée pour toi?

      Répondre
    2. saxaoul

      Galéa, j’ai des 6èmes qui le lisent… Ok, elles sont assez matures mais aucun danger à lire ce livre. Au pire, ça n’intéressera pas le lecteur et il laissera tomber.
      Sinon, je confirme, la sortie du 4 est prévue pour janvier si l’auteure avance dans l’écriture cet été (elle m’a dit avoir écrit 50 pages pour le moment).

      Répondre
  2. Ping : « Sauveur & Fils, saison 3  de Marie-Aude Murail | «Des bulles d'air…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s