PAL d’été : le bilan!

Je pense que c’est la première fois que je suis aussi satisfaite de mes lectures d’été.

J’avais déjà pris plus de temps qu’à l’accoutumée, pour préparer mon programme estival, avec des choix beaucoup plus (et mieux) réfléchis. Il y en avait pas mal qui venait de ma bibliothèque perso, contrairement aux autres années où j’emprunte tout ailleurs. Du coup, moins de frustration de ne pas voir diminuer mes piles à la maison. Et puis, elle était diversifiée cette PAL de vacances. Si bien que je n’ai pas pioché ailleurs pour égayer davantage mes lectures, je m’en suis vraiment tenue à cette liste initiale.

Sur 10 bouquins choisis, qui mêlaient roman, jeunesse, BD, nouvelles, j’en ai terminé 6 et le 7ème est en cours.

J’ai beaucoup beaucoup aimé le récit personnel de Mathias Malzieu sur sa maladie, « Lucy in the sky » de Pete Fromm, merveilleux parcours d’une ado (lu avec Fanny en prime!), et enfin le 3ème tome de « Sauveur&Fils » que j’ai littéralement dévoré sous un soleil caniculaire.

Du côté de ceux que j’ai bien aimés, mais avec quelques bémols, je retiens ce roman prêté par Fanny sur les derniers jours d’une femme en phase terminale d’un cancer généralisé, le tant plébiscité « En attendant Bojangles » dont la folie du début m’a un peu tenue à l’écart, et « Par amour » pour lequel il m’a manqué l’étincelle mais qui m’a cependant beaucoup intéressée de par une excellente recherche documentaire de la part de l’auteure.

Malheureusement à cause d’un mauvais timing (une lecture commune prévue et des délais d’emprunt serrés), je n’ai pas su terminer « Motel life » de Willy Vlautin. J’ai trouvé le style particulièrement lent, raison pour laquelle j’ai d’ailleurs traîné, mais j’étais attachée aux personnages. Je retente l’expérience prochainement avec « Plein Nord » du même auteur.

Je n’ai pas lu la seule BD que j’avais préparée, mais comme il s’agit d’un achat perso, je l’ai laissé bien en évidence chez moi. Et je n’ai pas encore trouvé le temps pour les nouvelles d’Aliénor Debrocq.

Le dernier roman de Joyce Maynard, qui sort aujourd’hui, est en cours de lecture. Récit très personnel et émouvant, sur la maladie de son mari, disparu il y a 1 an d’un cancer du pancréas.

Pour la suite, je continuerai à sélectionner aussi bien mes lectures, sans me tracasser des nouveautés, ni des gros succès. Mes habitudes de lectrice mais aussi de consommatrice vont changer : un gros tri s’est imposé à la fin de l’été. Je me sentais embrouillée, je n’avais plus une vue claire de ma bibliothèque, ni des livres achetés que je voulais lire. Aussi, j’ai constitué une « pile urgente », sur laquelle je reviendrai prochainement, qui sera ma priorité (oui, oui, ne riez pas), je limiterai les emprunts à la bibliothèque. Même si le coût est absolument réduit, les emprunts massifs, du coup, me plongent dans un sentiment de débordement total. Et enfin, je privilégierai les achats en seconde main et/ou en poche.

Sur ce thème, Marie-Claude a écrit un billet très intéressant, qui aborde le tri, les choix plus ciblés… L’importance d’avoir une meilleure connaissance, en somme, de son propre portrait de lecteur-lectrice!

Et  vous, avez-vous des résolutions pour la rentrée? Comment ciblez-vous vos lectures? Est-ce que vos choix ont évolué au fil des ans? Du fait de tenir un blog?

Avec un peu de retard, une bonne rentrée à toutes et tous!

Publicités

11 réflexions au sujet de « PAL d’été : le bilan! »

  1. Mina

    Je ne ris pas pour la pile urgente, je demande juste à voir comment tu vas la gérer : en y ajoutant progressivement les derniers achats ? Je fonctionne souvent par piles similaires, mais m’y tiens peu, dans le sens où les urgences d’un moment ne sont plus celles de celui d’après. La lecture d’un livre me mène parfois à un autre, qui ne figurait pas dans la pile, puis d’autres envies (et piles) se forment. Depuis que j’ai arrêté le blog, je reviens à ce mode de fonctionnement plus « naturel », aux projets non prémédités.
    J’espère que tu parviendras à te tenir à ces résolutions 🙂

    Répondre
    1. Laeti Auteur de l’article

      En fait pour le moment ma pile urgente est constituée des livres qui sont depuis longtemps dans ma bibliothèque et que je veux lire absolument. Au fur et à mesure que je les lirai, je les remplacerai par d’autres que je possède déjà. Franchement au niveau achats, ça fait un moment que je freine et je ne suis pas spécialement tentée pour l’instant (sauf Point cardinal 🙂 ). Le seul truc auquel je dois faire attention, vraiment, ce sont les emprunts à la bibliothèque. ça ne me coûte rien mais ça me donne une sensation de débordement incroyable tellement j’en loue plusieurs en même temps 😮

      Mais ce dont tu parles est vrai aussi : mes envies vont forcément fluctuer. Je vais donc jongler entre mes quelques emprunts de la bibliothèque et cette fameuse pile.

      Je ne la vois pas comme un programme fixe mais plutôt comme une pile « à ne pas oublier ». Le fait de les avoir sortis de mes étagères me permet déjà de voir ce que j’ai en stock! Ce sont des romans que j’avais très envie de lire sur le coup et au fil du temps, je les ai oubliés. Donc maintenant, il faut les sortir 🙂 Merci pour ton témoignage en tout cas! ça me fait d’autant plus plaisir que tu ne commentes plus trop sur les blogs 🙂

      Répondre
  2. Marie-Claude

    Je ne fais jamais de programme, car je déroge trop! « Lucy in the sky » m’attend et le tome 2 de « Sauveur&Fils ». Je suis triste qu’entre toi et mon Willy, ce ne se soit pas bien passé. Mais ça arrive et je ne t’en veux pas!!!
    Je vais attendre un bout avant de mettre la main sur le dernier de Joyce Maynard. Mon beau-père se meurt du cancer du pancréas et du coup, je crains que ça fasse un peu beaucoup…
    Il faut éviter le sentiment de «débordement total». Il n’en ressort jamais rien de bon! Tu me comprends?!
    Pour le portrait de lectrice, ben, tu sais déjà un peu beaucoup…!

    Répondre
    1. Laeti Auteur de l’article

      Le reste de l’année, je n’en fais jamais car je n’aime pas les lectures préméditées. Mais pour l’été, j’aime en prévoir un, surtout pour partir en vacances 🙂

      Eh bien j’ai le plaisir de te dire que le second essai avec Vlautin fonctionne beaucoup mieux! C’est « Plein nord » et je suis bien dedans!

      Ouille, je suis désolée pour ton beau-père c’est affreux. Effectivement, ne te plonge pas dans cette lecture car elle rentre vraiment dans les détails : le corps qui change, tous les désagréments des opérations, les nausées, les examens… c’est même un peu trop dans le détail, je trouve!

      Répondre
  3. Marie-Claude

    C’est une très bonne nouvelle pour Willy! Après, si ça continue de bien fonctionner, il te faudra lire le fabuleux « Ballade pour Leroy »! La construction du roman est incroyablement bien trouvée pour amener le sujet…

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s