Foire du Livre de Bruxelles 2018

Me voici avec les photos de la journée de samedi que j’ai donc passée à Tour & Taxis à Bruxelles aux côtés de mon amoureux, vachement sceptique sur ce qui l’attendait (je vous passe les grnon – gnnn – pfiouu – rhooo).

Cette année, et je ne sais pour quelle raison en particulier, j’ai trouvé que le temps a filé à une allure incontrôlable. Je n’ai pas eu le temps de flâner de stand en stand, comme les précédentes éditions. Malgré cela, je suis passée en tout premier sur le stand des  éditions jeunesse et belges A pas de loups que j’apprécie énormément. L’occasion de rencontre Françoise Rogier, et de faire dédicacer son dernier album « Rose cochon« . J’ai eu affaire à une dame souriante, aimable, qui prend le temps de parler de ses loups et ses cochons, qui sont toujours au centre de ses productions. Un joli dessin et un petit mot sympa qui ont ravi mon fiston, lui qui adore les titres de cette artiste belge.

A 14h précises, j’attendais fébrilement mon chouchou, mon adoré, Philippe Besson pour faire dédicacer le merveilleux « Arrête avec tes mensonges ». C’est là que m’a rejoint mon amie et comparse Fanny des Pages versicolores, elle aussi très fan de l’auteur. Elle avait un petit présent sous le bras pour moi : le dernier roman d’Annelise Heurtier, dédicacé jeudi ❤ Ce moment a été un véritable enchantement. J’ai découvert un homme accessible, sympa, qui aime discuter avec ses fans, qui prend le temps avec chacun d’eux.. au final, qui prend beaucoup de plaisir à les rencontrer. J’ai eu droit à ma photo pour immortaliser ce doux et beau moment qui faisait déjà la grande réussite de ma journée.

Petit détour par la table de grandes dames de la jeunesse pour un joli cadeau : Jeanne Ashbé et Kitty Crowther.

Un autre rendez-vous m’attendait peu de temps après, c’était une conférence sur le Prix Fintro, qui récompense un premier roman polar et belge. Les lauréats de la première édition, et Michel Dufranne, chroniqueur littéraire, ont surtout parlé des différentes étapes pour présenter son premier roman.

Après cette « pause », on s’est rendu avec Fanny et toujours l’amoureux (qui finalement, prenais un peu plus son pied!) sur le stand de Québec édition où nous attendait la grande et charmante Maud, la libraire de Marie-claude (Hop sous la couette). Après avoir échangé paquet et petits cadeaux pour notre amie, nous avons parlé littérature, romans québécois, de Marie-Claude (oui oui 🙂 ). Maud est une passionnée, une fille qu’on a écouterait pendant des heures tellement elle connaît son job et aime partager sa passion. Sous le bras, je suis sortie de là avec 3 romans québécois, des petites perles conseillées par notre hôte montréalaise. J’ai également papoté avec Billy Robinson, avec qui j’avais déjà eu des échanges sur Instagram. Ce sont des personnes chaleureuses, passionnées, qui aiment parlent de leur pays (euh, province?!). Je suis ravie d’apprendre que certaines éditions québécoises, entre autre La Peuplade, seront diffusées en Europe!

Fanny était déjà sur le départ – mais enfin, c’est quoi cette journée que je ne vois pas passer!?! – on ralentit un peu la cadence avec mon homme, et on se dirige vers le dernier rendez-vous de la journée. C’est Jérôme Colin, homme de radio et écrivain belge, qui sort son deuxième roman « Le champ de bataille« , qui clôture cette après-midi de folie.

Ce que je retiens de cette journée : trop trop de monde – un aller-retour express à Québéc qui va se poursuivre en lectures dans les mois à venir – un beau et doux moment avec Philippe Besson – des retrouvailles avec Fanny, Amandine, Anne – un joli cadeau pour mon petit loulou avec une chouette dédicace – un carte bancaire qui a (un peu) brûlé – une pile qui rejoint une grande pile à la maison.

Les achats du jour

Les prêts/cadeaux/échanges

Le mot de la fin, je le dois à mon homme qui a tellement apprécié les rencontres avec les auteurs et nos amis québécois, compte se mettre à la lecture dès le lendemain! Oui, le même qui était si sceptique le samedi matin! C’est ça la magie des livres 🙂

Rendez-vous l’année prochaine pour fêter les 50 ans de la Foire du Livre de Bruxelles!

Publicités

14 réflexions au sujet de « Foire du Livre de Bruxelles 2018 »

  1. Marie-Claude

    Dis donc, c’était franchement bien, cette foire! Bravo à ton homme. Il a été d’une patience d’ange!
    « Le champ de bataille » m’intéresse beaucoup, de par son sujet… Tu me diras s’il vaut le coup.
    J’espère que mes petits présents sauront te plaire…

    Répondre
    1. Laeti Auteur de l’article

      « Le champ de bataille » devrait « passer à la casserole » assez rapidement 😀 Son premier roman était très beau à Jérôme Colin. Oh mais très certainement : j’ai envie de tous les lire tout de suite!
      J’ai un homme adorable ❤ Et il a beaucoup apprécié ces rencontres!

      Répondre
  2. dasola

    Bonsoir Laeti, il faudrait que j’aille faire un tour à cette foire un de ces jours, un « coup de Thalys » et c’est bon. Il paraît que la fréquentation malgré un jour de moins a été très honorable. Bonne soirée.

    Répondre
  3. Marilyne

    Belle journée. Tu me rappelles de bons souvenirs avec Jeanne Ashbé et Kitty Crowther. Je vois que tu as craqué pour  » Le poids de la neige « , je l’ai lu début janvier, coup de coeur 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s