« La station thermale » de Ginevra Bompiani

Bien-être, eaux relaxantes et vapeurs d’espoir. Ce roman coup de coeur de Lucie m’a tout autant charmée, plus pour l’atmosphère et les personnalités charismatiques de ces 4 femmes que pour le style en lui-même.

IMG_0072D’un côté, Emma et sa nièce Lucy. De l’autre, deux amies, Lucia et Giuseppina. Ces 4 femmes font un séjour en station thermale de quelques jours, pour trouver le réconfort dont elles sont chacun besoin à cette période de leur vie. Un lieu où tous les possibles sont permis, où le changement peut survenir au premier rendez-vous pris avec un chirurgien plasticien, ou encore coup de jets superficiels. Se vider la tête, en la changeant, en la rajeunissant.

Le décor se plante aux premiers chapitres, où les différents visages féminins s’offrent au lecteur à travers une écriture aussi agréable que le lieu de rendez-vous. A travers deux voix, chacune à son tour. Tout d’abord celle de la jeune Lucy, venue se détendre au bord de la piscine avec sa tante qui l’intrigue depuis qu’elle l’entend pleurer seule dans sa chambre voisine. Mais quel est donc ce secret qui l’a met dans un tel état? La seconde voix, presque une homonyme, c’est Lucia. Et la ressemblance ne s’arrête pas là. Depuis la première rencontre, cette dame d’âge mûr se trouve d’incroyables points communs avec la fillette, elle se retrouve en elle. Plutôt réservée, incertaine, parfois invisible aux côtés de son amie tellement belle et sûre d’elle Giuseppina. Son coeur balance entre un rajeunissement éphémère et toutes les questions qui la taraudent de l’intérieur. Y trouvera-t-elle réponse en ce lieu suspendu?

Ces 4 femmes finiront par faire connaissance, se lier d’amitié en l’espace des quelques jours qu’elles partagent dans le même hôtel.

L’ambiance de ce roman est envoûtante, de même que les 4 personnalités. Elles nous attendrissent, chacune à son tour. Parce que ces quelques éclats de vie paraissent si réels, si proches du quotidien. La station thermale paraît alors être le lieu adéquat à une réflexion personnelle, à une remise en question, et devient le point de départ d’un nouveau tournant. Ou bien peut-être est-ce les rencontres qu’on y fait?

Publicités

5 réflexions au sujet de « « La station thermale » de Ginevra Bompiani »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s