« Muchachas » de Katherine Pancol

photo 1Trois femmes, trois vies complètement différentes. Trois passés qui ne semblent pas avoir le moindre point commun, trois avenirs qui en ont encore moins. Et pourtant, on s’attend à ce que les toiles de la vie se tissent entre elles comme le fil invisible du destin.

Hortense Cortès, Stella Valenti et Joséphine Cortès sont trois femmes comme il en existe des dizaines autour de nous, avec leur lot de petits soucis quotidiens, leurs incompréhensions face aux hommes, leurs angoisses et leurs questions sur l’avenir. En s’immisçant dans un épisode précis de leur quotidien, le lecteur traverse par la même occasion les continents, de New-York à Paris en passant par Sienne, Florence et en faisant une plus longue halte à Saint-Chaland.

Katherine Pancol a déjà prouvé semble-t-il son don de mettre en lumière ce qui ébranle les femmes ainsi que leurs profondes interrogations sur tout, et surtout sur le sens à donner à leur vie.

« C’est déjà un début que de savoir reconnaître ce qui vous rend heureuse » (P.190)

Avec des mots qui résonnent parfois plus que d’autres, et dans un langage simple (ce qui offre d’ailleurs une lecture rapide et agréable),  Katherine Pancol étonne et touche. Car elle met le doigt sur des situations familières et banales, mais aussi sur ce qui peut être notre pire cauchemar. Dans ce roman, elle aborde en particulier un sujet lourd qu’est la violence conjugale avec des épisodes parfois presque insoutenables. J’ai cherché mon souffle à plusieurs reprises : dérangée par des images révoltantes, je parcourais paradoxalement à toute vitesse la suite pour espérer un dénouement plus optimiste, ou à tout le moins, différent.

« Quand on ne s’aime pas, on a besoin d’être en façade« .

« Pour éviter de se torturer, il torture son prochain » (P.254)

Après une première photographie de ces quotidiens féminins , les nœuds ont commencé à se dénouer et les premiers liens se sont avancés à la seconde moitié du roman. J’ai aimé ce jeu de liens qui se font au cours de la lecture.

Finalement, à l’image du message qui est véhiculé dans ce livre, on recherche toutes et tous la même chose : l’amour, le bonheur d’être bien entouré, la réussite.Trouver un sens à sa vie en mettant des mots sur un passé parfois douloureux ou tellement mystérieux que toutes les interrogations qui l’entourent, nous empêchent d’avancer.

Je partais sans à priori car je n’avais lu aucun roman de Katherine Pancol. Elle a pris la décision de continuer ce bout de chemin avec certains personnages de sa précédente trilogie, en en intégrant de nouveaux. Certains lecteurs lui ont justement reproché cette récupération. Pour ma part, ne les connaissant pas, je n’ai pas été déçue par cette décision, mais j’avoue avoir été davantage captivée et séduite par la nouvelle figure féminine de l’histoire, Stella. Un personnage féminin si fort et tendre à la fois, charismatique et courageux. Bref, j’ai beaucoup aimé, l’ai dévoré et attends la suite pour le mois d’avril!

« La volupté peut se révéler une science exacte, même si elle ne l’est que l’espace d’une heure, d’une nuit. Il est des confidences que seuls les corps s’échangent. Un accord signé d’une peau sur l’autre » (P.129).

Clara et Cathulu sont plutôt déçues.

Publicités

9 réflexions au sujet de « « Muchachas » de Katherine Pancol »

  1. Julie / LaMainEnchantée

    Moi qui cherche actuellement des lectures fraîches et « détente », je me laisserais bien tentée !!! Je ne connais aucun roman de Katherine Pancol non plus, alors peut-être que je ne connaîtrai pas la déception des lecteurs connaisseurs…

    Répondre
    1. Laeti Auteur de l’article

      Attention que celle-ci n’est pas si « fraîche » que ça, en rapport justement avec le thème qu’elle a choisi d’aborder mais ça reste toutefois une lecture facile. Le second tome sera plus joyeux apparemment!

      Répondre
    1. Laeti Auteur de l’article

      N’ayant lu aucun de ses romans, je n’ai pas cette lassitude. mais je la comprends parfaitement pour celles et ceux qui n’ont pas manqué la précédente trilogie!! D’autant plus que les mêmes personnages reviennent….

      Répondre
  2. Erika

    Je ne sais pas quoi en penser. J’ai lu sa trilogie précédente. On retrouve les mêmes personnages apparemment et visiblement elle ne se renouvelle pas. J’vais faire baisser ma PàL avant de décider de la lire ou non.

    Répondre
    1. Laeti Auteur de l’article

      Oui en effet, attends peut-être de lire d’autres avis sur les prochains tomes. Le tome 2 m’inspire un peu moins, il se focalisera plus sur les personnages de l’ancienne trilogie (moins attrayants que ceux du premier tome selon moi).

      Répondre
  3. Ping : Muchachas, de Katherine Pancol | Le cahier d'idées de Lexie Swing

  4. pitiponks

    Intéressant de lire ton avis! j’ai acheté Muchachas il y a deux jours justement parce qu’on retrouve les personnages de la trilogie. Je pense essayer de le lire d’ici peu…

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s